Installation du Panneau Solaire sur le Balcon

Bonjour à tous,
Après une longue recherche et face au prix d’un portique pour notre Aloa 29, nous avons décidé avant de partir, d’installer un panneau solaire de 50W sur le balcon arrière.

Les fournisseurs de panneaux solaires sont nombreux et les prix vont du simple au double.

De manière générale étudié votre besoin en énergie plutôt que d’essayer de trouver la meilleure affaire. Une fois que vous connaissez votre consommation, vous pouvez trouver le panneau solaire qui convient. Dans notre cas, le frigo fonctionne au gaz, nous n’avons pas d’appareil « de puissance » connecté sur les batteries. Les équipements qui utilise l’énergie à bord ont une consommation faible : autoradio, VHF 25w, Feu de mouillage, Feu de route, électronique de navigation (Navman 3100S), éclairage intérieur.

Un panneau solaire de 50W (environs 3Ah en plein soleil) nous permet de recharger en quelques heures les batteries principalement vidées la nuit.

Pour fixer ce panneau, l’offre de support est limitée. Après de nombreuses recherches, nous avons trouvé la solution auprès d’une jeune entreprise française qui propose des supports de balcon intégralement en inox : Uniteck.fr (support UNIFIX 50 WB)

Ces supports sont distribués en ligne par ASE-ENERGIE qui propose aussi des panneaux solaires. Les prix y sont très attractifs, l’entreprise est française (située à Marseille). L’ensemble panneau solaire 50w (99€) et support de balcon adapté (115€) coûte 214€. Il faut ajouter à cela environs 20€ de câble et de connecteur MC4 (facile à poser) : ase-energy.com

Comment poser le support Uniteck Unifix 50 WB et le panneau solaire Luxor 50W :

Ensemble des pièces.
Toutes les pièces du support : Plaque de fixation du panneau solaire, Articulation, mâchoire de fixation, visserie. Le système est simple et le montage semble évident.
Fixation
Deux positions sont possibles pour fixer l’articulation. Nous avons choisi la position la plus au centre pour un bon équilibre du panneau.
Visserie inox - Uniteck - Ase energie
La visserie Inox est complète et bien repérée.
Articulation et machoir - unifix 50wb
L’articulation et ses mâchoires. Nous avions peur de voir les mâchoires marquées notre balcon. Après démontage pour repositionner le panneau, ce n’est pas le cas.
Panneau Luxor et cable
Le panneau solaire et les câbles (4mm2 dans notre cas. 2mm2 ou 2,5mm2 peuvent suffire dans la majorité des cas).
Pose des connecteurs MC4
Le panneau Uniteck est livré avec connecteur MC4. Vous pouvez facilement en sertir sur vos câbles (entre le régulateur et le panneau) Mode d’emploi : dénuder le câble sur environs 10-12mm / insérer sur le câble les pièces de serrage (manchon à vis et mâchoire). / ->
Pose des connecteurs MC4
Sertir le connecteur à l’aide d’une pince (vérifier la bonne tenue du câble) / emmanché la seconde partie du connecteur / ->
Pose des connecteurs MC4
Visser pour contraindre le câble dans le connecteur (attention, une fois verrouillé, un connecteur MC4 ne se démonte pas)
fixation de la charnière
Poser la charnière sur le support de panneau. Il est conseillé de démonter l’ensemble de la charnière (nous n’avons pas eu besoin de le faire).
articulation du panneau
L’articulation est maintenant solidaire de la plaque supportant le panneau solaire.
Ensemble plaque support de balcon
Fixer à plat, l’ensemble (plaque + articulation) à l’aide des 4 boulons + rondelles (attention la manœuvre peut-être un peu difficile, car l’accès entre le panneau et la plaque est limité)
Les goupilles
Les goupilles présentes sur l’articulation permettent de régler le panneau solaire dans toutes les directions (nous les avons attachés pour éviter de les perdre).
Pose sur le balcon arrière
La pose du support sur le balcon se fait simplement. Il est utile d’être deux pour faciliter la manœuvre et éviter de voir une pièce partir au fond du port (c’est du vécu …)
Support sur le balcon
L’ensemble est maintenu par 4 boulons en U. L’ensemble est extrêmement solide et ne risque pas, ni de tourner, ni de tomber.
Vue du dessous. Les 2 mâchoires assurent une fixation parfaite.
Le panneau solaire est posé et connecté, il produit de l’électricité dès la première seconde (attention à éviter toute ombre portée sur le panneau au risque de voir la production réduire massivement).
Vers le haut ou vers le bas, toutes les positions sont possible et le réglage prend quelques secondes.
IMG_7582
Notre autonomie est assurée avec 3 à 4 heures de fonctionnement par jour. Le réglage ajusté permet d’être toujours en production maximum en face du soleil.

 

Après quelques mois de navigation, nous recommandons ce système. Simple et rapide à installer, son coût inférieur à 250€ tout compris en fait une solution parfaitement adaptée pour une charge permanente des batteries que ce soit en navigation ou au port.

Adopte un Rêve – Aloa 29 – 1977

Notre esquif est un Aloa 29 construit en 1977 par le chantier Aloa Seb Marine. Mesurant 8,70 m, il a la particularité d’être un bateau très habitable grâce à sa grande largeur. Il ne se classe pas dans la catégorie des bateaux rapide, mais il peut nous emmener partout.

Ses caractéristiques :

Longeur hors tout 8.7 m
Largeur maximum 3.1 m
Tirant d’eau 1.65 m
Poids à lège 3 T
Poids du lest 1.1 T
Grand voile 14 m2
Génois 31.2 m2
Spinnaker 66 m2

plus d’informations sur le site de l’architecte : Finot – Aloa 29

Nous avons passé quelques jours à le préparer au grand départ vers la méditerranée. Dans le désordre, voici les adaptations et travaux que nous avons réalisés avant ou depuis notre départ :

– Nettoyage ( suppression de la rouille ), traitement antirouille et peinture des varangues de quille et des supports structuraux de cloison.
– Réglage de l’enrouleur de Génois ( ajustement de l’étai )
– Nettoyage du système de refroidissement du moteur
– Vérification et reprise des voiles ( Voilerie Phocéenne – Marseille )
– Changement de barre franche ( Atelier Borg – Marseille )
– Changement des vitres capote ( Sellerie Hardy – La Fare les Oliviers )
– Révision du moteur Renault Couach RC12D ( Changement des filtres, huiles, .. )
– Installation d’un réseau de gaz ( cuivre )
– Installation du panneau solaire ( offert par Ase Energy – Marseille )
– Dépose et pose du nom du bateau
– Aménagement intérieur ( ajout d’un tiroir et de 4 étagères )
– Contrôle du gréement dormant
– Changement d’une partie du gréement courant ( écoute de GV et de Génois )
– Deux changements de l’inverseur du moteur ( = la boite de vitesse qui nous a donner du fil à retordre ! )
– et de nombreux autres travaux en cours !

Quelques photos :

Les travaux, la suite

Bonjour à tous,
Le voyage a été mouvementé, nous avons attrapé notre TGV à la fermeture des portes, après un long sprint les bras bien chargés. Nous voici de retour sur le bateau après deux semaines dans nos familles.
La liste des travaux à terminer est longue et nous nous sommes mis au travail quelques minutes après notre retour au CNBR.
Au programme :
– Installation du réseau de Gaz (acheté dans un magasin de Camping-car à Cherbourg (50))
– Révision du système électrique
– Contrôle de la Carène (Xavier en mode scaphandrier)
– Fin de la réfection des fonds du bateau (traitement antirouille et peinture)
– Pose des autocollants
– Contrôle du mat et du haubanage (Céline en mode alpiniste à 12m du sol !)
– Remise en route du réfrigérateur
– Réception et contrôle de l’armement de sécurité
– Vidange et changement des filtres du moteur
– …

Les nuits sont courtes, mais le départ approche
À bientôt sur l’eau !

Début des travaux – J-30

Bonjour à tous,
Nous sommes arrivés depuis 3 jours sur le bateau et les préparatifs commencent.
Au programme cette semaine : nettoyage du bateau, contrôle de l’ensemble des éléments de navigation, réfection des renforts de structure et des varangues de quille et beaucoup d’autres petits (et gros) travaux.

Nous recevons un accueil incroyablement chaleureux des membres du CNBR, club où nous sommes temporairement amarrés.
Conseils, dons de matériels et esprit familial nous permettent de profiter à fond de ces premiers jours sur le voilier.

Peu connecté à internet pendant cette phase des travaux nous vous donnerons des nouvelles aussi souvent que possible.
Bonne navigation à tous !

 

A la recherche de notre bateau !

 

Avant de partir en mer il faut se trouver un partenaire de navigation en qui on a confiance. Après de nombreuses visites, souvent partagées entre voiliers impeccables hors-budget et bateaux plus proches du fond que de la surface de l’eau, nous avons enfin trouvé notre coque !